Accueil
 
Expositions
 
Patrimoine hyérois
 
Musée Olbia
 
Le Musée
 
Souvenirs...
 
Diaporamas
 
Guide des Musées
 
Liens
 
Contacts
Site d'Olbia


Site archéologique d'Olbia
Brochure Programme 2017 :  Lire

Présentation du site : Lire

Journées Européennes du Parimoine : Lire

Les hommes qui ont fait Olbia : Lire
__________________________________________________________________________________

Olbia reprend le chemin des écoliers...
      
 
A partir du lundi 1er septembre et jusqu'au vendredi 31 octobre 2013, le site archéologique d’Olbia accueille les publics aux horaires suivants :
 
 
Ouverture aux publics ( dernier accès aux vestiges 30mn avant la fermeture du site) :
9h30 - 12h et 14h - 17h30, fermé les dimanches et mardis .
 
Visites commentées (minimum 4 adultes, réservation obligatoire) :
sur rendez-vous.
 
Atelier « A ta Santé Apicius !», v isite guidée thématique suivie d’une présentation et d’une dégustation de mets et breuvages antiques :
sur réservation, pour les groupes uniquement.
 
 
Tarifs :
 
L’entrée : 2,50€ pour les individuels ou 1,50€ par personne pour les groupes constitués (minimum 10 personnes).
 
La visite guidée : 2,50 € en supplément de l’entrée.
 
Gratuit, sur présentation d’un justificatif, pour les : 
moins de 18 ans (accompagnés d’un adulte), étudiants, enseignants, guides, titulaires de cartes : ICOM, presse.
 
L’atelier de dégustation : 8€ par personne pour les groupes constitués (minimum 10 personnes).
 
Pour les scolaires et centres de loisirs * : il existe plusieurs formules de visites à destination de ces publics, retrouvez toutes les informations sur :  www.ville-hyeres.fr  - rubrique "culture" - lien "enseignants".
* Les enseignants et animateurs qui souhaitent réaliser un projet pédagogique en lien avec le site peuvent, sur réservation, bénéficier d’un service d’accueil personnalisé et gratuit afin de les accompagner dans leur démarche.
 
 
Les principaux rendez-vous à retenir pour les mois à venir :
 
Les Journées européennes du patrimoine se dérouleront à partir du samedi 13 septembre et exceptionnellement cette année, jusqu'au dimanche 21 septembre. 
 
La saison 2014 des concerts gratuits de musiques méditerranéennes sera clôturée le samedi 20 septembre à 18h par le groupe Trio Zarafa.
 
 
 
Informations et réservations :
 
Site archéologique d'Olbia
Quartier de l'Almanarre
83400 Hyères
04 94 65 51 49
04 94 31 12 31
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Programme été 2014

  Parcours autonome

  À votre propre rythme munis de votre support de visite, déambulez à travers le parc archéologique et laissez-vous enchanter par la beauté du lieu !

     

    Durée : environ 1h.

  Promenade ponctuée de stations ; support de visite disponible à l’accueil du site.

  Horaires d'ouverture du site en juillet et en août : 9h30-12h et 15h30-19h.

  Dernier accès aux vestiges : 30mn avant la fermeture du site. Fermé les dimanches et mardis.

  Tarifs : 2.50€ pour les individuels ou 1.50€ par personne pour les groupes constitués

  (minimum 10 adultes). Gratuit, sur présentation d’un justificatif, pour les moins de 18 ans (accompagnés d’un adulte), étudiants, enseignants, guides, titulaires de cartes : ICOM, Presse.

  Exposition sur les murs : Le projet Prôtis et la construction du Gyptis, réplique navigante d'un bateau grec cousu, retrouvé dans les fouilles du port de Marseille.

  Visites guidées

  Un médiateur vous accompagne pour une lecture archéologique et historique des vestiges et pour découvrir les paysages de ce site exceptionnel.

  

  Durée : environ 1h30

  Horaires des visites commentées (minimum 4 adultes - réservation obligatoire) en juillet et en août : les vendredis à 10h.

  Tarifs : 2.50€ en supplément de l'entrée. Gratuit, sur présentation d’un justificatif, pour les moins de 18 ans (accompagnés d’un adulte), étudiants, enseignants, guides, titulaires de cartes : ICOM, Presse.

  Les Mercredis d’Olbia

  Á partir du 9 juillet et jusqu’au 27 août, l’équipe de médiation vous accueille tous les mercredis matin pour des ateliers-découverte. Différentes thématiques pour venir en famille ou entre amis découvrir ou redécouvrir le site !

  

  La vie quotidienne des Olbiens 

  Comment vivaient les Grecs d’Olbia ? Les images et les objets enfouis sous nos pieds évoqueront la réalité d’une vie passée pour nous faire revivre la vie quotidienne des Olbiens ! La présentation de ces différents objets de la vie quotidienne sera suivie par la réalisation d’un objet représentatif.

« Fashion victime » de l’Antiquité ! Les mercredis 9 juillet et 6 août. Création d’une fibule.

  Éclaire ta lanterne ! Les mercredis 16 juillet et 13 août. Fabrication d’une lampe à huile.

  La navigation dans l’antiquité

  L’Odyssée des Phocéens ! Les mercredis 30 juillet et 27 août. Sous la forme d’un jeu collectif, parcourez la Méditerranée aux côtés des héros grecs.

  Les techniques de l’archéologie

  Comment travaille l’archéologue ? Pourquoi fait-on des fouilles archéologiques ? Comment fouille-t on ? Quels sont les objets découverts ? Des spécialistes mènent l’enquête sur notre passé en étudiant les traces matérielles laissées par nos ancêtres.

  La petite truelle ! Les mercredis 23 juillet et 20 août. Présentation des travaux de l’archéologue,

  suivie d’une manipulation d’objets et initiation au dessin technique.

  Horaires des ateliers   en juillet et en août : les mercredis à 9h30, réservation obligatoire .
___________________________________________________________________


Voir le diaporama Var-Matin

Voir les photos Association Amis du Musée

_____________________________________________________________________________
 
 
                       

     
    
  •                                                                                                                                                                             

 
     Munis du livret "Apprendre en s'amusant", partez à la recherche de l'objet mystère en répondant aux énigmes posées par Dragonne !
     (livret disponible à la Tour des Templiers, à l'accueil du site Olbia, à l'office de tourisme ou en téléchargement sur le site de la ville :  www.hyeres.fr).
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________
 
               
 
La valorisation et l’ouverture aux publics :
 
 
Géré par le Centre des Monuments nationaux de 1999 à 2006, le site a été transféré à la ville d’Hyères.
Depuis 2010, son ouverture aux publics, et tout particulièrement au public scolaire, constitue une priorité pour la commune dans le cadre du projet de mise en valeur en cours.
 
 
Un site unique en France
 
Située sur un léger promontoire en bord de mer, Olbia est l’unique témoin d’un réseau de colonies-forteresses grecques, fondées par Marseille au IV èmes. av. J.-C. afin de protéger le commerce maritime. Les vestiges mis au jour donnent une vision pédagogique de premier ordre pour comprendre l’évolution urbaine d’une ville antique sur 1000 ans d’existence. On y trouve : fortifications, rues aménagées avec égouts et trottoirs, puits collectif, îlots d’habitations découpés en maisons, boutiques, thermes, sanctuaires, etc…
 
La vie à Olbia
 
Son plan pré-établi permettait une répartition égalitaire entre les familles tout en répondant aux exigences militaires de la petite forteresse : un épais rempart carré, flanqué de tours abrite quatre quartiers identiques délimités par deux voies perpendiculaires. L’unique porte de la ville, ouvrait sur le port, aujourd’hui ensablé.
 
Citoyens de Marseille, les premiers Olbiens étaient des soldats-colons, pêcheurs et agriculteurs.
 
En 49 av. J.-C., la prise de Marseille par César marque l’amorce de la romanisation totale de la région. L’activité économique d’Olbia est cependant maintenue, voire renforcée, comme en témoignent les nombreux chantiers qui s’ouvrent durant cette période.
 
Sur les ruines de la ville antique, totalement abandonnée depuis le VIIèmesiècle, l’abbaye Saint-Pierre de l’Almanarre fut construite en 1221 et occupée jusqu’à la fin du XIVème siècle.
 
Visiter Olbia, la bienheureuse en Grec, c’est contempler plus de 2000 ans d’histoire…
 
 

IVème* siècle av. J.C. -VIIème ap. J.C.

L'Almanarre à HYERES (Var)

 

Les sites archéologiques grecs et romains sont rares dans le Var et celui d'Olbia est particulièrement remarquable. A l'origine, Olbia était une ville fortifiée fondée au IVe siècle avant notre ère par les Grecs. Ce comptoir maritime a traversé le temps et les civilisations. Après les Grecs, les Romains y ont érigé des thermes, des monuments cultuels et des habitats. Plus tard, au moyen age, on y construira l'abbaye médiévale Saint-Pierre de l'Almanarre.

Le site est réouvert depuis le 1er avril 2010, après une longue période "d'oubli". Précédement propriété du Centre des Monuments nationaux, il a récemment été transféré à la ville d'Hyères qui pris cette décision de le réouvrir au public.

  • La vie à Olbia ( source Ville d'Hyères )

Fondée vers 350 av. J.-C. par des Grecs venant de Marseille, Olbia fait partie d'un réseau de colonies-forteresses qui assuraient protection et relais aux navires de commerce.
Son plan pré-établi permettait une répartition égalitaire entre les colons tout en répondant aux exigences militaires de la petite forteresse.
L'unique porte charretière de la ville, située dans le prolongement du grand axe est/ouest, ouvrait à l'est sur le port, aujourd'hui ensablé. Deux tours et une chicane protégeaient l'entrée.
L'enceinte primitive, de 165m de côté, fut édifiée en gros blocs à peine équarris, puis partiellement reconstruite au IIe siècle av. J.-C. à l'aide de blocs rectangulaires parfaitement assisés.
Cette protection matérielle était doublée d'une protection spirituelle : deux sanctuaires grecs, dédiés respectivement aux déesses Artémis et Aphrodite, s'adossaient au rempart. Des inscriptions sur pierre ont également révélé la présence de divinités secondaires notamment un Héros et des Déesses-mères, symboles de fécondité.
Les premiers habitants d'Olbia étaient des soldats-colons, pêcheurs et agriculteurs. Ils vivaient avec leurs familles dans des logements de 120 m² groupés par trois au sein de vastes îlots d'habitations.
Cette population s'approvisionnait en eau douce grâce à un puits public creusé au centre d'une petite place dallée, au croisement des deux voies principales. Parementé de gros blocs de grès, l'ouvrage est profond de 8m. Il fut abandonné au IIIe siècle de notre ère après avoir été utilisé de façon continue depuis la fondation d'Olbia. 

En 49 av. J.-C., la prise de Marseille par César marque l'amorce de la romanisation totale de la région. L'activité économique d'Olbia est cependant maintenue, voire renforcée. Plusieurs chantiers s'ouvrent durant cette période : les îlots d'habitations sont réorganisés et dotés de boutiques, des thermes sont construits, le port, alors simple plage abritée, est doté d'une jetée et de quais maçonnés.
Erigés vers la fin du 1er siècle av. J.-C. pour les besoins de la population locale et d'une clientèle de passage, les thermes sont le témoignage le plus caractéristique de la romanisation d'Olbia.
L'organisation interne du bâtiment correspond à un modèle standardisé que structurent trois espaces (froid, tiède et chaud) dont le système de chauffage par le sol est encore bien visible.

Sur les ruines de la ville antique, totalement abandonnée depuis le VIIe siècle, l'abbaye Saint-Pierre de l'Almanarre fut construite en 1221 et occupée jusqu'à la fin du XIVe siècle.
L'église, le cimetière et le mur de clôture sont les seuls vestiges actuellement connus de l'abbaye cistercienne. Les deux nefs, de taille et de facture différentes, constituent l'originalité de cette architecture conventuelle provençale du XIIIe siècle.

Identifiés en 1909 grâce à une inscription latine, les vestiges d'Olbia suscitent l'intérêt des scientifiques depuis le XIXe siècle. Jacques Coupry, de 1947 à 1972, et Michel Bats, depuis 1982, furent les principaux instigateurs des recherches en dirigeant sur le site de nombreuses campagnes de fouilles. Les vestiges font toujours l'objet d'études et de nouvelles fouilles sont programmées pour les années à venir.
Olbia est un site unique en France : c'est le seul exemple d'urbanisme grec intégralement préservé sur notre territoire et l'unique témoin du réseau de colonies massaliètes pouvant être valorisé. Le site constitue en outre une formidable réserve archéologique. Ce caractère exceptionnel lui a valu d'être acheté par l'Etat en 1955.

  • Contact : tél. 04 94 65 51 49 (site archéologique d'Olbia, quartier de l'Almanarre)                          

 

_________________________________________________________________________________________________________________

  HISTORIQUE : Rapport sur les fouilles d'Olbia à HYERES de Jacques COUPRY (1964)

© 2017 amis du musée