Accueil
 
Expositions
 
Patrimoine hyérois
 
Musée Olbia
 
Le Musée
 
Souvenirs...
 
Diaporamas
 
Guide des Musées
 
Liens
 
Contacts
Le Musée


Le musée de HYERES

L’AUTRE MUSÉE

Tête d'homme trouvée lors des fouilles du site d'Olbia. Coll Musée de Hyères

                  

Dans les musées d'autrefois on trouvait de tout: Des meubles, des armures, des peintures anciennes, des dessins, des sculptures, des animaux naturalisés, des appareils scientifique" des fleurs séchées, des vases antiques, des monnaies de jadis, des souvenirs des colonies. On se perdait dans le passé.

Souvent les intérieurs bourgeois reproduisaient cette profusion, quand leur propriétaire voulait afficher sa réussite.

Car il arriva qu'une collection fût un signe extérieur de richesse et un musée une preuve de prospérité. Quand François I er attira Léonard de Vinci à sa cour, c'était pour ajouter ses œuvres à sa puissance et à sa gloire. La politique déjà faisait de l'art un instrument.

Mais c'est dans ce prolongement que prit peu à peu corps le type classique du musée des Beaux-Arts qui fait encore figure de gardien de la beauté. Ainsi de longues queues de touristes patientent toujours, à l'entrée du Louvre avant d'aller pouvoir s'incliner devant la Joconde. Contre cette idée d'une beauté enfermée et sanctifiée, réservée à l'adoration d'un public soumis, Marcel Duchamp s'était révolté et, après avoir crayonné une barbichette sur une Joconde reproduite, l'avait légendée « LHOOQ » (à prononcer à haute voix). Car, si on veut rester libre et indisponible au mensonge dominant, reste posée la question fondamentale de la beauté: Où est la beauté '? Est-elle dans la chose que je regarde ou est-elle dans le regard que je porte sur la chose '?

Mais voici l'autre musée. Ce ne sera pas un musée des Beaux-Arts, ni un musée comme il yen a de l'automobile ou des vieux métiers. En créant l'autre musée, la Ville d'Hyères n'ouvre pas un refuge où le passé, à l'abri du temps, serait mis en conserve. Car ce nouveau musée municipal va en effet participer, sans nul passéisme, à notre action générale en faveur du patrimoine communal dont on reconnaît la marque à son goût de jouer avec le temps et d'apporter à la vie présente et passagère un peu de bonheur et de lucidité. Ouvert sur l'histoire d' Hyères, sur ses paysages et ses territoires, sur leur caractère si singulier lentement façonné par les générations disparues, il donnera à voir et à penser et sera, auprès du public, un éveilleur d'imaginaire.

Le défi est jeté et l'enjeu vaut la peine. Avec cet impératif qu'il faut s'adresser et qui ne souffre pas la demi-mesure : Montre-moi ton musée et je te dirai qui tu es.

 

 

Léopold Ritondale                                                                                           François Carrassan

Maire de la Ville d'Hyères

Officier de la Légion d' Honneur                                                                    Adjoint à la Culture

© 2017 amis du musée